Diagnostic DPE

Pourquoi fait-on un DPE ?

Le 11 décembre 1997 lors du protocole de KYOTO, la communauté européenne a mis en place des directives sur la performance énergétique (DPE) des bâtiments.

Ainsi, depuis le 1er Janvier 2011, l’affichage de l’étiquette de performance énergétique est obligatoire.

Ce diagnostic est obligatoire depuis novembre 2006 pour la vente et depuis juillet 2007 pour la location.

Qu’est ce qu’un diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique permet d’évaluer la dépense énergétique et l’émission de gaz à effet de serre du bien, il est devenu obligatoire de fournir ces renseignements lors d’une vente ou d’une location.

Ce diagnostic est le seul qui doit figurer sur l’annonce du bien qui est mis en vente ou en location, ce qui permet au futur locataire ou acquéreur de pouvoir évaluer leurs dépenses énergétiques ou alors de comparer les logements entre eux avant de prendre une décision.

La durée de validité du diagnostic DPE est de 10 ans que ce soit pour une vente ou une location. L’acquéreur peut alors grâce à celui-ci comparer les biens de manière équitable en fonction des critères de sélections qu’il s’est donné. De plus, la présence des recommandations obligatoires dans le DPE permet aux futurs acquéreurs d’envisager  et d’évaluer les futurs investissements à prévoir pour chacun des biens qu’il scrute. Le DPE et notamment par le biais de la méthode 3CL permet d’avoir un visu complet de la composition du bien structurel, organique et énergétique, c’est l’un des diagnostic immobilier les plus complet, il est selon nous l’image la plus fidèle du bien et le diagnostic vraiment intéressant de consulter lors d’une phase d’achat. Attention toutefois, car s’il est intéressant de le consulter en phase d’achat il reste également un élément de négociation fort à la vente d’un bien sur lequel l’acquéreur peut se baser.

Comment réaliser ce diagnostic ?

Cela se fait à l’aide d’un logiciel qui grâce à des méthodes de calcul sur les informations récoltées sur le terrain et suivant la méthodologie utilisée. Deux méthodes existent suivant l’année de construction du bien pour réaliser le DPE soit la méthode de relevé de consommation (facture) ou encore la méthode de consommation conventionnelle du logement (3CL).

 Le technicien a pour obligation de transmettre le rapport à l’ADEME qui lui permettra d’avoir un numéro de dossier.

De plus, il doit mettre plusieurs recommandations d’amélioration qui ont pour but de sensibiliser les occupants aux économies d’énergie et d’inciter les occupants ou futurs acquéreurs à effectuer des travaux afin d’améliorer leur étiquette énergétique et de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Qu’est-ce que l’ADEME ?

L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie est une entreprise sous contrat avec l’État qui a pour but d’améliorer la qualité de vie des consommateurs au niveau environnemental et énergétique, sur les six principaux domaines de compétences qui ont une incidence sur la vie quotidienne des citoyens.